Archives par mot-clé : Guerre

Urbicides, Destructions et Renaissances urbaines (XVIe-XXIe siècles)

Image associée

Colloque international organisé par Philippe Chassaigne, Christophe Lastécouères et Caroline Le Mao

12-14 septembre 2018, MSHA salle Jean Borde

Retrouvez ici le programme et l’affiche

Forgé sur le modèle de « génocide », le concept d’urbicide désigne le « meurtre rituel des villes », cette destruction répondant dès lors moins à un objectif stratégique qu’identitaire, car la ville serait ici le symbole du vivre-ensemble. Cette notion a été réactivée lors de la flambée de violence provoquée par l’essor de Daech au Moyen-Orient et par la répression du régime de Bachar El-Assad en Syrie ; la destruction du patrimoine culturel et cultuel de villes comme Mossoul a ainsi été interprétée au prisme de l’urbicide.  Continuer la lecture de Urbicides, Destructions et Renaissances urbaines (XVIe-XXIe siècles)

La paix de Passarowitz, Venise et l’Europe Méditerranéenne (1718)

Le CEMMC, le centre Roland Mousnier et le labex EHNE vous invitent à la journée d’études organisée par Géraud Poumarède à Bordeaux le 8 juin, à la MSHA, salle 2, à l’occasion du tricentenaire de la paix de Passarowitz.

Retrouvez ici l’affiche et le programme.

Arsenaux des Pays-Bas

affiche

Le mardi 6 juin, MSHA, salle Jean 2
Dans le cadre du séminaire Modèles urbains, modèles d’urbanités, Le CEMMC accueille:

Louis Sicking, professeur d’histoire de droit international:
« Pour une histoire des ports et arsenaux navals des Pays-Bas »

Merlijn Hurx, MCF d’histoire de l’architecture:
« Arsenals and powder houses in the Low Countries, in the Early Moderne Period »

Colloque Les arsenaux de Marine du XVIe siècle à nos jours

brest-bl

Colloque international à Bordeaux, les 19, 20 et 21 octobre 2016

Maison des Suds le 19 octobre,
Maison de la recherche les 20 et 21 octobre

Consulter le programme

« C’est un enclos où est compris un port de mer appartenant au gouvernement, où il tient ses vaisseaux et tout ce qui est propre à les construire, à les conserver, à les armer, les désarmer, les radouber ». C’est ainsi qu’en 1783, l’Encyclopédie méthodique de Marine définit l’arsenal, avant de préciser qu’ « on sent que la régie de toutes les opérations d’un arsenal, son administration, la comptabilité des richesses immenses qu’il renferme, sont un objet d’une extrême importance ». Conscients de cette ‘extrême importance’, les historiens se sont de longue date intéressés à ces établissements, car étudier l’arsenal, c’est comprendre la préparation de la guerre, thème conducteur et transversal de l’historiographie navale. Cette entité se prête en outre à une « histoire totale », à la fois économique, sociale, financière, technologique, industrielle, géographique, stratégique, maritime… Continuer la lecture de Colloque Les arsenaux de Marine du XVIe siècle à nos jours