Patrimoines naturels et culturels des environnements littoraux & insulaires

Résultat de recherche d'images pour "phare cordouan"L’université Bordeaux Montaigne, le CEMMC et la MSHA accueillent les journées du GIS Histoire et sciences de la mer, du 21 au 23 mars 2018, autour du thème Patrimoines naturels et culturels des environnements littoraux & insulaires.

La manifestation comporte en outre une journée dédiée aux doctorants et jeunes docteurs, invités à présenter leur recherche en lien avec l’histoire et les sciences de la mer.

Retrouvez ici Affiche et Programme

La variabilité, la mobilité et l’incertitude des rivages sont au cœur des processus de patrimonialisation des faits culturels des sociétés littorales et insulaires. Le rapport entre nature et culture dans le cadre de la fabrique de patrimoine peut s’appréhender à différents pas de temps :

Le temps des géosciences, avec sa focale intimement liée aux variations du niveau de la mer, ouvre largement sur les dimensions archéologiques des sites actuellement immergés ou très éloignés de la mer.

Le temps des biologistes, lié à la trajectoire de la biodiversité, des écosystèmes et des usages qu’ils ont structurés, permet d’évoquer le patrimoine immatériel des pratiques et des usages mais aussi celui, plus matériel, des équipements, des routes et des quartiers maritimes liés à l’existence de socio écosystèmes dont l’existence et plus ou moins permanente.

Le temps des historiens renvoie à deux grandes familles de patrimoine naturel et culturel qui s’articulent avec les travaux des géomorphologues, des géographes et des juristes. L’une s’adresse aux dimensions portuaires, balnéaires et urbaines dans un contexte de changements globaux dont les effets principaux s’inscrivent dans des thématiques d’érosion. L’autre est davantage tournée vers les problématiques de poldérisation dont la dimension patrimoniale s’articule avec le thème de l’élévation du niveau de la mer consécutive aux changements climatiques.

Autour de cette thématique, se rencontreront des historiens, des historiens de l’art, des juristes, des politologues, des conservateurs du patrimoine et des représentants d’association de protection du patrimoine.

La manifestation comporte en outre une journée dédiée aux doctorants et jeunes docteurs, invités à présenter leur recherche en lien avec l’histoire et les sciences de la mer.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.