Pouvoirs

POUVOIRS
DANS LES MONDES MODERNE ET CONTEMPORAIN


(Acteurs et institutions ; Savoirs et pratiques ; Discours et représentations XVIe-XXe siècle)

Responsables : Christine Bouneau, Professeur d’histoire contemporaine et Géraud Poumarède, Professeur d’histoire moderne.

La notion de pouvoir au singulier ou au pluriel nous conduit au c�ur du politique même si ce champ est loin d’être exclusif. Les pouvoirs peuvent en effet être également économiques et/ ou culturels et religieux. Par ailleurs le croisement avec d’autres SHS telles que la science politique, la sociologie ou le droit constitue une approche indispensable.

Des passerelles avec des programmes ANR, IUFM ou MSHA portés par des membres de cet axe pourront être établies. Il sera aussi possible de tisser des liens et des échanges avec les autres axes du CEMMC notamment les élites.

Il s’agira d’étudier les différentes figures des pouvoirs notamment au travers des acteurs individuels et collectifs et des institutions ; de voir les enjeux en particulier par le biais des savoirs et des pratiques pour sur le long terme, de l’Ancien Régime à nos jours, distinguer les métamorphoses grâce aux discours et représentations.

Un séminaire « Pouvoirs dans les mondes moderne et contemporain : Acteurs et institutions, Savoirs et pratiques, Discours et représentations » a été mis en place pour éclairer et préciser les notions clés de cet axe . 4 séances ont été prévues :

– Novembre 2013 : « L’invention de Ministères : enjeux de pouvoirs ? » avec l’accord de principe de Marianne Lassus (Hist. Contemporaine) et Marion Fontaine (Hist. Contemporaine).

– 24 mars 2014 : « Les révoltes » avec Gauthier Aubert (hist. Moderne) et Thomas Bouchet (hist. Contemporaine).

– Automne 2014 : « Savoirs d’Etat et processus de décision politique en Europe centrale et orientale ».

– Automne 2015 : « Acteurs du pouvoir et discours politiques ».

S’articulant sur les thématiques définies par les sous-titres de cet axe ( acteurs et institutions ; savoirs et pratiques ; discours et représentations , quatre chantiers de recherche fédérateurs se dégagent :

Thématique 1 : Les corps ou groupes intermédiaires 

Ils seront étudiés dans leur rapport au pouvoir mais aussi en tant que pouvoirs durant les périodes moderne et contemporaine.

On se propose une approche sur la longue durée multi scalaire comparative , au croisement de l’histoire politico-institutionnelle et culturelle mais aussi économique et sociale et ouverte aux autres SHS. Ces recherches s’effectueront en liaison avec l’ANR Resendem pour l’étude des « groupes impliqués » et avec GENERATIO pour les groupes de jeunesse, les fédérations, associations liées aux jeunes générations.

Dans une perspective comparative et du fait du projet transversal LA FORME ET L’ENJEU DE L’ÉCHANGE ENTRE LA FRANCE ET L’EUROPE CENTRALE 1619-1989 , l’espace de l’Europe centrale et orientale pourra être privilégié .

Par ailleurs les recherches entreprises dans le cadre de l’ANR Resendem (Les grands réseaux techniques en démocratie : innovations, usages et groupes impliqués (France et Europe de la fin du XIXe au début du XXIe s) domiciliée pour sa partie bordelaise au CEMMC, entrent directement en résonance avec cette thématique, en particulier l’approche par les stakeholders (groupes de pression, groupes de consommateurs, etc.).

Plusieurs manifestations ont déjà été entreprises dans le cadre de l’ANR Resendem et sont susceptibles d’alimenter cette thématique :

•  Journée d’études au Conseil régional dont les actes sont en cours de publication ANR Resendem, « Les grands réseaux techniques en démocratie : bilan et perspectives », CESER/MSHA, à paraître en 2013.

•  Journée d’études au conseil général de l’ANR Resendem (septembre 2012): « Associations d’usagers et consommateurs d’énergie. Enjeux et jeux d’échelle en démocratie ».

•  Mise en place d’une base de données sur les « Commissions » (Nationales, du Conseil Economique national, de l’Assemblée nationale, du Sénat) réalisée par Christine Bouneau et Bruno Marnot.

La programmation portant sur les corps intermédiaires prévoit comme activités majeures et fédératrices :

-Avril/mai 2014 : Journée d’études sur « Les corps intermédiaires : généalogie, définition(s) et évolution de la terminologie dans une dimension comparée » .

Journée en amont pour préparer le colloque.

– Avril 2015: Colloque  : «Les corps intermédiaires dans la géodésie des pouvoirs : mutations et enjeux » .

Cette journée d’études et ce colloque feront l’objet d’une publication commune. 

Est aussi en préparation une Journée des Jeunes Chercheurs du CEMMC qui ont modulé et orienté leur projet pour participer à cet axe et notamment à cette thématique.

Séminaire du 16 janvier 2013 : « Sur un corps intermédiaire méconnu. Le rôle des associations de spécialistes dans la genèse et la mise en oeuvre des politiques publiques. Etude de cas sur les associations de professeurs de lettres dans la seconde moitié du XXe siècle », Clémence Cardon Quint (MCF à l’IUFM d’Aquitaine)

Des passerelles peuvent également être établies avec le programme MSHA/GENERATIO « La construction des jeunes générations en Europe (XIX-XXIes » dont le sous-titre est : « Formes d’organisation et mobilités » et qui rencontre des c.I par le biais des associations, groupements de jeunes, de cadres, de fédérations sur des échelles différentes.

Ce programme peut aussi entretenir des liens avec une autre thématique forte de cet axe :

Thématique 2 : Savoirs et Education 

Ce chantier concerne à la fois l’ histoire moderne et l’histoire contemporaine .

En liaison avec le programme Région/IUFM/CEMMC «  Entre mémoire et histoire : le patrimoine aquitain de l’éducation  » (Patria).

Toutes les Journées d’études qui se sont déjà déroulées seront publiées ainsi qu’un Atlas aquitain de l’éducation et un ouvrage sur Le Patrimoine de l’éducation. A cela s’ajoute la publication de la Journée d’études des Jeunes doctorants du CEMMC sur « Les écoles de formation aux époques moderne et contemporaine » chez L’Harmattan, à paraître en 2013.

Thématique 3 : Politique et religion(s) 

Ce chantier réunit à la fois des historiens modernistes et contemporanéistes.

Des rencontres scientifiques avec Bordeaux IV sur « L’Europe des religions » (en cours de publication ), ainsi un séminaire sur les mutations de la laïcité se sont dès à présent déroulés.

Publication : Marc AGOSTINO, François CADILHON, Jean-Pierre MOISSET et Eric SUIRE (dir.), Les religions et l’information (XVIe-XXIe siècles), PUB, 2011, 390p.

En décembre 2014 est prévu un colloque sur « Les convertis : parcours religieux, parcours politiques XVI-XXI siècles » .

Thématique 4 : Pouvoirs, relations internationales et représentations dans la société des princes et l’Europe des cours

Coordonnée par Géraud Poumarède et Marie-Bernadette Dufourcet, cette thématique est tournée vers l’histoire moderne. Elle associe dans une approche interdisciplinaire historiens du politique, historiens des arts et de la musique, historiens des relations internationales.

Plusieurs actions ont été entreprises :

La Journée d’études « Le voyage de Louis XIV dans le sud du royaume (1659-1660 » réalisée en juin 2010 est en cours de publication.

Un séminaire « Art et pouvoir dans l’Europe des cours » a été mis en place. Trois séances ont été organisées.

– 8 novembre 2011  :  Pouvoir et musique à la ville et à la Cour avec Cindy Pédelaborde et Cyril Pallaud (CEMMC).

– 6 décembre 2011  : Les mariages royaux franco-espagnols avec Lucien Bély (Paris IV) et Albert Recasens (Madrid).

– 3 avril 2012  : Célébrer Dieu, célébrer le roi, musique et pouvoir dans les chapelles royales avec Alexandre Maral (Château de Versailles) et Begoña Lolo (Madrid).

Ce séminaire a été prolongé en 2012-2013 par l’organisation de deux colloques à l’occasion du Quadricentaire de la conclusion du double mariage franco-espagnol de 1612 :

•  8-9 novembre 2012 : Colloque « L’Europe de Marie de Médicis » organisé par Géraud Poumarède, dans le cadre du CEMMC, avec le soutien de l’Université de Bordeaux 3 et du Centre Roland Mousnier (Paris IV). Actes en cours de publication.

•  4-5 avril 2013 : Colloque « Marie de Médicis et les arts » organisé par Marie-Bernadette Dufourcet dans le cadre du CEMMC.

D’autres projets sont dès à présent programmés :

– une Journée d’études en décembre 2013 sur « Commerce, navigation et diplomatie au temps de la Paix d’Utrecht ».

– en octobre 2015 un colloque sur « Les mariages royaux franco-espagnols » .

Ces deux rencontres scientifiques sont insérées dans un projet global plus vaste « ALFRES : Les alliances de France et d’Espagne au miroir des sociétés modernes (XVIe-XVIIIe siècles) », coordonné par Géraud Poumarède et Marie-Bernadette Dufourcet, qui a fait l’objet d’une demande de financement dans le cadre de l’Appel à Projet Recherche 2013 de la Région Aquitaine.

A cet ensemble il faut rajouter plusieurs travaux également inscrits dans cet axe : publication en cours d’un n° spécial des Annales du Midi co-dirigé par Corinne Marache et Nadine Vivier portant sur « L’Etat et les sociétés rurales : enquêtes agricoles, enquêteurs et enquêtes aux XIXeet XXe siècles ».

-18 au 20 octobre 2013 : colloque sur « La censure » organisé par Philippe Chassaigne.

A ces activités s’ajoute le séminaire « Pouvoirs : acteurs et institutions, savoirs et pratiques, discours et représentations » en 4 séances  :

-Novembre 2013 : « L’invention de Ministères : enjeux de pouvoirs ? » avec l’accord de principe de Marianne Lassus (Hist. Contemporaine) et Marion Fontaine (Hist. Contemporaine).

-24 mars 2014 : « Les révoltes » avec Gauthier Aubert (hist. Moderne) et Thomas Bouchet (hist. Contemporaine).

-Automne 2014 : « Savoirs d’Etat et processus de décision politique en Europe centrale et orientale ».

– Automne 2015 : « Acteurs du pouvoir et discours politiques ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *