Colloque Les arsenaux de Marine du XVIe siècle à nos jours

brest-bl

Colloque international à Bordeaux, les 19, 20 et 21 octobre 2016

Maison des Suds le 19 octobre,
Maison de la recherche les 20 et 21 octobre

Consulter le programme

« C’est un enclos où est compris un port de mer appartenant au gouvernement, où il tient ses vaisseaux et tout ce qui est propre à les construire, à les conserver, à les armer, les désarmer, les radouber ». C’est ainsi qu’en 1783, l’Encyclopédie méthodique de Marine définit l’arsenal, avant de préciser qu’ « on sent que la régie de toutes les opérations d’un arsenal, son administration, la comptabilité des richesses immenses qu’il renferme, sont un objet d’une extrême importance ». Conscients de cette ‘extrême importance’, les historiens se sont de longue date intéressés à ces établissements, car étudier l’arsenal, c’est comprendre la préparation de la guerre, thème conducteur et transversal de l’historiographie navale. Cette entité se prête en outre à une « histoire totale », à la fois économique, sociale, financière, technologique, industrielle, géographique, stratégique, maritime… Continuer la lecture de Colloque Les arsenaux de Marine du XVIe siècle à nos jours

Journée d’études « Arts, Savoirs et Diplomatie »

Géraud Poumarède organise, en collaboration avec Stefano Andretta (Université Roma Tre), une journée d’études « Arts, Savoirs et Diplomatie » qui se déroulera le lundi 17 octobre 2016 à la MSHA, salle 2 (Programme disponible ici).

capture-ecran

Elle est organisée avec le soutien du CEMMC, des Universités Bordeaux-Montaigne et Roma Tre.

Cette journée s’inscrit dans un programme international de recherches : « La Diplomatie comme Expérience ».

La journée d’études « Arts, savoirs et diplomatie » organisée à l’Université Bordeaux-Montaigne fait suite à deux autres journées qui se sont tenues à Rome en juin 2015 et à Paris en janvier 2016. Cette troisième rencontre interroge les liens entre arts et sciences d’une part et l’action politique et diplomatique de l’autre. A travers les exemples de la mé-decine et de la physiognomonie, de la rhétorique et de la peinture, les intervenants proposeront une réflexion sur la construction des savoirs d’Etat; leur insertion dans les cultures scientifique, humaniste et artistique, la contribution de ces dernières à leur élaboration.